Pour permettre des échanges plus vrais, qui incorporent nos émotions

  • Les ressentis contiennent des informations importantes et utiles
  • Il n’est pas facile d’exprimer son ressenti
  • Le fait de proposer un choix dans une palette de possibilités facilite les choses

Exprimer son ressenti reste une difficulté dans beaucoup d’organisations : Jusqu’où puis-je dire ce que je ressens vraiment ? Est-ce recevable ? Quels mots utiliser pour exprimer ce que je ressens ?

Pourtant les ressentis contiennent des informations essentielles à la compréhension d’un sujet, d’une problématique.

Aider les ressentis consiste à proposer une grille dans laquelle il faut choisir : une liste d’adjectifs qui couvre une large palette (« choisissez 3 mots dans la liste »), un code couleur qui va du ressenti très négatif (rouge) au ressenti très positif (vert), ou une autre grille (par exemple des emoticônes).

En procédant ainsi, on a plus de chances d’obtenir un ressenti plus qu’une analyse, on autorise explicitement l’expression de ressentis « négatifs », puisqu’ils font partie des choix possibles.